À quelle fréquence dois-je
effectuer un suivi d’infestation ?

«L’évaluation et la compréhension de la dynamique de population Varroa constituent la base d’une stratégie de lutte intégrée. Attendre trop longtemps pour confirmer que la population de varroas est élevée est risqué. Un retard de traitement peut réduire les chances de survie d’une colonie pendant l’hiver et contribuer à la propagation des varroas dans d’autres colonies. »

Honey Bee Health Coalition - Outil de gestion du varroa

 

Le suivi devrait avoir lieu au moins trois fois par an, et idéalement quatre fois:

1

Tôt au Printemps

Un dépistage précoce permet de bien planifier 

et estimer le besoin d’un traitement de printemps,
avant la pose des hausses.

3

Avant votre traitement principal
(généralement fin juillet - août)

Choisir le traitement de fin de saison le plus adapté en fonction du niveau d’infestation.

2

Entre les miellées

Détecter une réinfestation massive et envisager 

un éventuel traitement ponctuel entre miellées.

4

Après votre traitement

S'assurer de l'efficacité du traitement à la fin de l'été et estimer la nécessité d'un traitement complémentaire en hiver (hors couvain) ou au début du printemps suivant.

 

Il est recommandé d’échantillonner les colonies au centre et en périphérie du rucher.

Combien de colonies faut-il échantillonner pour chaque suivi ?

Rucher ≤ 10 ruches

Toutes les colonies doivent être échantillonnées pour une meilleure précision.

Rucher ≤ 20 ruches

6 à 10 colonies doivent être échantillonnées.

Rucher > 20 ruches

Échantillon 25% minimum
(au moins 8 colonies)

 

Seuils d’infestation et périodes de suivi

Seuils d'infestation et traitement requis
 

Choisissez la meilleure méthode de suivi selon vos préférences

Lavage à l'alcool

Varroa Easy Check Alcohol

Cette méthode consiste à immerger un échantillon d’abeilles dans un récipient d’alcool pour détacher les varroas phorétiques afin qu’ils puissent être comptés. Cette méthode est la plus efficace pour séparer les varroas des abeilles, donc la plus précise, et est largement plébiscitée par la communauté technique apicole et les apiculteurs professionnels.

Roulement au sucre glace

VarroaEasyCheck sugar

Avec cette méthode, les abeilles sont enrobées dans du sucre glace, provoquant la séparation des varroas des abeilles. L’EasyCheck est ensuite secoué doucement, faisant passer le sucre et les varroas à travers les trous du panier blanc, afin qu’ils puissent être comptés. Le roulement au sucre  maintient l’échantillon d’abeilles en vie, mais le résultat peut être variable en fonction de l’utilisation et de l’humidité (agglomération du sucre).

Injection de CO2

Varroa Easy Check CO2 injection

Dans la méthode au CO2, les abeilles et les varroas sont rendus inconscients par exposition au dioxyde de carbone. L'échantillon d'abeilles anesthésiées est ensuite agité doucement dans l'EasyCheck, faisant tomber les varroas à travers les trous du panier. Une étude menée en Europe indique des résultats similaires en termes de précision à ceux obtenus par un lavage à l'alcool.